Farrow and Ball et le XIXe siècle, une vision contemporaine

Vous êtes peut-être, comme moi, fan de décoration d’intérieur… Je me précipite chez le marchand de journaux chaque fois que sors le nouveau Milk Décoration et le nouveau Marie-Claire Maison, qui sont les deux seuls magazines de déco que j’achète (ben oui, il y a aussi les magazines de mode, comme Citizen K, L’Officiel, l’abonnement à Vogue, parfois Numéro, parfois Flow et Paulette… Bref. J’adore le papier et la photo mais ça, ce sera pour un autre post). Et force est de constater que l’on voit de plus en plus de parti-pris décoratifs audacieux en terme de couleurs. Le règne du tout blanc tout propre est terminé, place à une autre dictature : les couleurs sombres et mats, avec des accents colorés. Cette mode ne date pas d’hier. En tant qu’ex-étudiante en conservation et restauration du patrimoine bâti, je connais deux-trois trucs en terme d’histoire de la décoration d’intérieur, notamment en ce qui concerne le XIXe siècle (oui, parce que je suis une inconditionnelle du XIXe, faut le savoir). A la période néo-gothique, la déco était, comment dire… Surchargée. Et encore, le mot est faible. Imaginez des pièces (parquet au sol obligatoire) avec cheminées en marbre (le plus souvent), tapis à foison, meubles lourds, sombres, et massifs à dessins compliqués, tentures lourdes, tapisseries, le tout sur des murs tapissés également de motifs complexes et sombres. Une véritable cacophonie visuelle, à rendre foi n’importe qui, un rien oppressant, et censée rappeler les décors néo-gothiques du Moyen-Age (on en était loin, mais seule l’idée importait). C’est sans doute l’époque la plus moche de toute l’histoire de la déco. Dans ma vie, je n’ai rencontré qu’une seule personne qui s’épanouissait dans ce type de décor. Mais bon, c’était un vampire, c’est sans doute normal (les vampires, c’est très néo-gothique).

You are maybe, as me, a fan of interior design … I rush at the newsdealer every time take out new Milk Décoration and new Marie-Claire Maison, which are two only magazines of decoration which I buy (well, yes, there are also fashion magazines, as Citizen K, L’Officiel, the subscription to Vogue, sometimes Numero, sometimes Flow and Paulette … I adore the paper and the photo but that, it will be for another comment). And we have to admit that we see more and more bias ornamental audacious in term of colors. The reign of every quite own white is ended, places in another dictatorship: dark colors and matt, with colored accents. This fashion does not date of yesterday. As former student in preservation and heritage restoration, I know two-three things in term of history of the interior design, in particular as regards the XIXth century (yes, because I am an ardent supporter of the XIXth, needs to know him). In the neogothic period, the decoration was, how to say … Overloaded. And still, the word is low. Imagine rooms (parquet on the compulsory ground) with marble fireplaces (most of the time), hidden in abundance, heavy, dark furniture, and massive to complicated drawings, heavy hangings, tapestries, the whole on walls papered also with complex and dark motives. A real visual cacophony, to return faith anyone, an oppressive mere nothing, and supposed to call back the neogothic decorations of the Middle Ages (we were far from it, but only the idea imported). It is doubtless the ugliest time of all the history of the decoration. In my life, I met only a single person who bloomed in this type of decoration. Well, it was a vampire, it’s doubtless normal (vampires, it’s very neogothic).

De cette cacophonie, ne retenons aujourd’hui qu’une chose : les couleurs denses et intenses, qui donnent du caractère à une pièce, même sur un seul mur. Et c’est là que Farrow and Ball intervient, car ils ont sans doute les plus belles couleurs sombres et intenses de toutes les marques de peintures (ok, Dulux Valentine a AUSSI ma préférence). Il y a quelque chose de magique sur le site de Farrow and Ball : vous pouvez commander des échantillons de papiers peints (5 max par commande), qui sont livrés très rapidement au format A4. Je les collecte précieusement, et en fais des carnets à reliures japonaises. J’ai donc ressorti une série de vieilles photos, que j’ai classées par couleur, assorties de trouvailles pinterest, afin de vous proposer des ambiances contemporaines mais avec des couleurs très XIXe siècle. C’est dans les vieux pots, n’est-ce pas…

Of this cacophony, let us hold only a thing today : the dense and intense colors, which give of character to a room, even on a single wall. And it’s there that Farrow and Ball intervenes, because they doubtless have the most beautiful dark and intense colors of all the marks of paints (OK, Dulux Valentine also has my preference). There is something magic on the website of Farrow and Ball : you can command samples of wallpapers (5 max by order), which are very quickly delivered to the format A4. I collect them affectedly, and make it little notebooks. Thus I took out again a series of old photos, which I classified by color, matched of finds pinterest, to propose you of the contemporary atmospheres but with colors of XIXth century.

Les gammes de verts et de bleus  /  Blue and Green :

Mes carnets, réalisés avec les papiers paints Farrow and Ball

Des ambiances contemporaines avec les peintures Farrow and Ball :

Les gammes de crèmes et de rouges  /  Cream and Red :

Mes carnets, réalisés avec les papiers paints Farrow and Ball

Des ambiances contemporaines avec les peintures Farrow and Ball :

Les gammes de neutres  /  Neutrals :

Les gammes de jaunes / Yellow :

Belle journée mes ptites licornes !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.