Le Salon de la micro-édition « Multiples », à Morlaix

Comme j’ai raté le Marché Noir de Rennes de cette année (enfin, pardon, de l’année dernière), je me suis rattrapé avec le salon Multiples de Morlaix, qui a eu lieu en novembre 2019.

J’adore les salons de la micro-édition, je trouve toujours quelques petites choses à rapporter. J’y ai rencontré cette année Samuel Etienne, spécialiste du fanzine musical ! Ainsi que des collectifs d’artistes produisant de la micro-édition, et tout ceci était très intéressant. L’entrée au salon est gratuite, et je le précise car ce n’est pas toujours le cas. En tout, il y avait environ 70 exposants, ce qui n’est pas rien quand même par rapport à d’autres salons.

Voici donc mes trouvailles :

Une micro-édition du collectif Athanor (Rennes), ainsi que deux badges (Athanor également). Athanor est un collectif travaillant autour de la micro-édition sur des supports variés : livres, affiches, badges… Et en plus, des conceptions d’expositions autour du travail du collectif. J’ai trouvé ça très beau, avec une ligne éditoriale (si on peut appeler ça comme ça) très forte et cohérente… A suivre donc !

Le site d’Athanor : http://www.athanor-collectif.com

(ci-dessus, deux extraits du livre Oculus)

Un extrait d’une édition du collectif Lundi a Mal (Rennes, duo issu des Beaux-Arts). La couverture de l’édition est sur la première image ci-dessus. Il s’agit d’un concept assez intéressant : retravailler des images de comics américain, en leur apportant de la modernité, une nouvelle vision colorée, et en supprimant les textes (qui sont franchement mauvais la plupart du temps, en plus de véhiculer racisme sexisme, ils sont vraiment l’archétype du western). Cela donne une nouvelle vision de la chose, et je trouve cela très beau… J’aurais bien acheté d’autres choses, mais pas assez de sous…

Le site de Lundi a Mal : https://cargocollective.com/lundiamal

https://pierre-mace.jimdofree.com/

https://mariannerivierre.jimdofree.com/lundi-a-mal/

https://www.facebook.com/lundiamal/

Une affiche des éditions PPAF (Première Pression à Froid), qui n’est pas un collectif mais une seule personne, , qui travaille sur le tampon afin de créer un alphabet universel (le modulographe). Vous pouvez donc acheter des jeux de tampons pour imprimer vous-même votre propre alphabet, un fort joli concept qui n’est pas sans rappeler la conception de la typographie du Bauhaus… Mais PPAF ce n’est pas que des tampons, c’est aussi des livres et des affiches.

Le site ineternet de PPAF : http://www.ppafeditions.fr/

Un carnet ressemblant à un flip-book, issu d’un travail d’impression… Et comme il n’est pas signé, ben, je sais plus qui c’est !!!! (c’est malin, je sais)

Toutes les cartes prises et archivées consciencieusement dans un carnet spécial, qui ne cesse de grossir… Cela peut faire sourire, mais franchement, impossible de se rappeler de tout, et quand vous devez organiser un truc ou citer des sources, c’est bien pratique !

Outre ce que j’ai acheté, j’ai eu des coups de cœur pour le travail de :

Pauleen K, un beau travail de gravure sur l’architecture

Atelier Brume, micro-édition

Mathilde Seguin, gravure et architecture

Julie Aybes, de la photographie et de la micro-édition, très beau travail sensible

Voilà pour ce compte-rendu ! Bon, par contre, il pleuvait des cordes, c’est hyyyyyyper-pratique pour transporter du papier et des achats. Mais bon. Faut faire avec. La prochaine fois je prierai Toutatis.

Belle journée !

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.